Lexique pratique météo

Termes génériques

  • BC : Basses Couches (en-dessous de 700 hpa = 3000 m)
  • HR : Humidité Relative
  • Iso 0° : Isotherme 0°. Correspond à l'altitude à laquelle la température à l'air libre devient négative. Paramètre primordial mais non-exhaustif pour les prévisions de neige.
  • LCL : Lifting Condensation Level (=Niveau de condensation). "Point" de rencontre de la courbe de la température à l'air libre et de la courbe du point de rosée. Détermine l'altitude de la base des nuages.
  • LPN : Limite Pluie-Neige. A ne pas confondre avec l'iso 0° dont l'altitude peut-être différente. Généralement, la LPN se situe 200 à 300 m en-dessous de l'iso 0°.
  • RR : Rain Rate. Cumul de précipitations sur une durée donnée. Se mesure en millimètres (mm).
  • Ta : Température actuelle.
  • Td : Point de rosée. Température à laquelle la pression partielle de vapeur d'eau est égale à sa pression de vapeur saturante, donc température la plus basse à laquelle une masse d'air peut être soumise, à pression et humidité constantes, sans qu'il se produise une formation d'eau par saturation.
  • Tm : Température moyenne ([Tn+Tx]/2)
  • Tmm : Température moyenne ([Tnm+Txm]/2)
  • Tn : Température minimale (sur une journée)
  • Tnm : Température minimale moyenne (sur au moins plusieurs jours)
  • Tnn : Température minimale absolue
  • Tnx : Température minimale la plus élevée
  • TPE : Température Potentielle Equivalente. TPE élevée = masse d'air chaude et humide ; TPE basse = masse d'air froide et sèche.
  • Tx : Température maximale (sur une journée)
  • Txm : Température maximale moyenne (sur au moins plusieurs jours)
  • Txn : Température maximale la plus basse
  • Txx : Température maximale absolue

Situations synoptiques

  • AA : Anticyclone des Açores
  • AF (détournement) : Anticyclone Français. Lorsque l'Anticyclone des Açores vient se positionner sur la France, sans flux organisé.
  • AE (ou AC) : Anticyclone Européen (ou Anticyclone Continental). Blocage continental avec flux d'Est sec sur la France (froid à très froid en hiver)
  • AO : Arctique Oscillation (= Oscillation Arctique).
  • AR : Anticyclone Russe
  • AS : Anticyclone Scandinave
  • BP : Basses pressions (Théoriquement <1013 hpa)
  • CT : Court-Terme (jusqu'à J+5)
  • De contrôle (run) : 
  • Déterministe (run) :
  • DM : Dépression Méditerranéenne
  • DR : Dépression Russe
  • Ensembliste (run) : moyenne des ensembles (Cf. "PE")
  • GA : Anticyclone Groënlandais. Situation synoptique véhiculant un flux de Nord polaire froid et humide (et donc propice à la neige) sur l'Europe de l'Ouest.
  • GF : Goutte Froide. 
  • HP : Hautes pressions (théoriquement >1013 hpa)
  • LT : Long-Terme (au-delà de J+5)
  • NAO : North-Atlantic Oscillation. (Cf. Lexique de climatologie générale)
  • Oméga : configuration synoptique où les isohypses de géopotentiels prennent la forme de la lettre grecque "Oméga". Cet oméga délimite une zone de hauts-géopotentiels, encadrée sur son bord occidental et oriental de deux zones de bas-géopotentiels.
  • PE : Prévisions Ensemblistes. Les modèles de prévision proposent un ensemble d"hypothèses d'évolution de la situation synoptique appelées "perturbations". Il s'agit de l'ensemble de ces perturbations.
  • Run :
  • SSW : Stratospheric Sudden Warming (= Réchauffement soudain de la stratosphère). 
  • TCT : Très Court-Terme (jusqu'à J+1 ou J+2)
  • TLT : Très Long-Terme (au-delà de 192h, soit 8 jours)
  • Vortex (polaire) ou VP : zone de bas géopotentiels, dont au moins une partie est permanente, concentrés au-dessus du pôle.
  • ZO : Zonal. Configuration synoptique apportant une circulation Ouest-Est sur l'Atlantique Nord et l'Europe de l'Ouest, déterminant la trajectoire des dépressions de cette partie de la zone tempérée. Celui-ci peut-être positionné plus ou moins haut en latitude selon la configuration synoptique et la saison : dévié vers le Nord (Iles Britanniques/Norvège) lors de conditions anticycloniques sur le Sud-Ouest de l'Europe ainsi qu'en été ; sur la France amenant des défilés de perturbations à la basse saison ; plus rarement sur la Péninsule Ibérique et la Méditerranée en hiver lors d'invasions polaires sur le reste de l'Europe. Le courant jet polaire conditionne la virulence du zonal, selon sa direction, sa vitesse et sa continuité (organisé ou non).

Prévisions et phénomènes orageux/violents

  • CAPE : Convective Available Potential Energy (= Energie convective potentielle disponible)
  • LFC : Level of Free Convection (= Niveau de convection libre). Niveau à partir duquel une particule peut continuer son ascension sans forçage.
  • LI : Lifted Index (=Indice de Soulèvement)
  • MCS : Mesoscale Convective System (=Système convectif de méso-échelle). Système orageux multicellulaire organisé couvrant une zone de méso-échelle (plusieurs centaines de km).
  • "Medicane" : Contraction de "Méditerranée" et d'"Huricanne". Désigne certaines dépressions méditerranéennes se formant lorsque la mer est anormalement chaude, donc en fin d'été ou en automne, et adoptant progressivement une structure semblable aux dépressions tropicales avec la formation d'un oeil et l'enroulement des systèmes convectifs autour de celui-ci. Ne pas confondre les "Medicane" avec les habituelles dépressions se creusant à l'automne au-dessus de la Méditerranée qui, elles, s'organisent comme toutes les dépressions de la zone tempérée, même si elles peuvent gagner en virulence lorsque la surface de la mer est plus chaude que la normale.
  • Orage en V : Structure orageuse qui apparait en forme de V à l'image satellite. Des précipitations intenses s'y produise, surtout à la pointe du V. Plus on remonte dans le V, moins les précipitations sont intenses. Cet orage, peu mobile, peut durer plusieurs heures et déverser plusieurs mois de pluies sur une même zone. Des crues éclairs se produisent après ce phénomène entraînant de grave inondations. On peut citer comme exemple, Septembre 2002 dans le Gard (alerte rouge MF), ou encore Vaison la Romaine (Vaucluse) le 22 Septembre 1992. Le pourtour méditéranéen est exposé à ce phènomène en automne quand les premiers conflits de masse d'air se produisent au dessus d'une mer chaude. Ils restent cependant assez rares, et leur prévision est très difficile.
  • PV : Potential Vorticity (= Tourbillon Potentiel). rapport de l'intensité d'un vortex à sa profondeur.
  • SC : Supercellule
  • SC LP : Supercellule Low Precipitation
  • SC HP : Supercellule High Precipitation
  • VV : Vitesse Verticale (ascendance ou subsidence de l'air)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×