Février

Cumuls pluviométriques du 01/02/13 au 28/02/13 :

 

Cumul Février

Les 3 stations les plus humides :

  1. Pau : 177,4 mm
  2. Calvi :173,3 mm
  3. Tarbes : 165,4 mm

Les 3 stations les plus sèches :

  1. Montpellier : 6 mm
  2. Istres : 6,6 mm
  3. Marignane : 8,2 mm

Rapports aux moyennes de la pluviométrie du 01/02/13 au 28/02/13 :


Rapport normes

Les 3 plus gros excédents :

  1. Calvi : +289,4 %
  2. Ajaccio : +115,3 %
  3. Pau : +113 %

Les 3 plus gros déficits :

  1.  Montpellier : -88,4 %
  2. Istres : -81,8 %
  3. Marignane : -73,9 %

Ce mois de Février s'est montré globalement proche des normes à l'échelle de la France avec une vaste zone légèrement excédentaire.

Comme les mois précédents, les précipitations ont été copieuses et excédentaires sur le piémont Pyrénéen ainsi que sur la Côte d'Azur, ainsi que très localement sur le Nord-Ouest de la Corse. Deux zones déficitaires apparaissent aux extrêmes du pays : une allant de la Bretagne et des côtes de la Manche à la frontière belge et englobant le Nord et une partie du bassin Parisien, et une autre de l'extrême Sud et de la Provence en remontant vers l'Auvergne et au Nord de Rhône-Alpes. Le minimum est atteint entre le Languedoc et les Bouches du Rhône où les précipitations ne dépassent pas 20 mm, voire 10 mm.

Ce mois aura été coupé en deux avec une première quinzaine humide permettant d'atteindre rapidement les normes mensuelles ou les dépasser, et une deuxième quinzaine très sèche avec pour seules précipitations les épisodes neigeux de la fin de mois.

Rapport aux moyennes 1981/2010 France entière : +4,3 %

Températures moyennes mensuelles du 01/02/13 au 28/02/13 :

Tmm


Rapports aux moyennes de la température moyenne mensuelle du 01/01/13 au 31/01/13 :


Ecarts aux normes

Ce deuxième mois de l'année s'est montré globalement froid à l'échelle du pays, constituant ainsi le deuxième mois de Février consécutif déficitaire, mais dans une bien moindre mesure que son prédécesseur de 2012.

On observe globalement un dégradé Est-Ouest avec des excédents maximum sur le Centre-Est et minimum sur les régions Atlantiques, ainsi que sur une partie du val de Loire et certaines portions du littoral méditerranéen.

Ce sont le début et la fin de mois qui se sont montrés particulièrement déficitaires, surtout sur les températures maximales, le déficit étant moins prononcé sur les minimales ; tandis que le milieu de mois s'est montré de saison, voire même presque printanier sur de nombreuses régions.

Rapport aux moyennes 1981/2010 France entière : -1,9°

Ensoleillement du 01/02/13 au 28/02/13 :


Ensoleillement

Rapports aux moyennes de l'ensoleillement du 01/02/13 au 28/02/13 :


Ecarts normes

L'ensoleillement s'est montré déficitaire à l'échelle du pays, avec cependant une nette opposition Nord-Est et Centre-Est/Ouest et Sud-Est. Dans ces deux premières régions, Février fait suite à une longue série de mois très gris, battant ainsi certains records saisonniers. Contrairement au mois de Janvier, les régions de l'Ouest ont bénéficié d'un ensoleillement excédentaire, dépassant les 100 h du Sud Bretagne aux plaines du Sud-Ouest.

Rapport aux moyennes 1981/2010 France entière : -10 %

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×